Liens entre Valls et Israël : le compte Facebook de Mélenchon relance la polémique – L’Obs

Manuel Valls et ses soutiens se sont indignés sur Twitter après une publication Facebook du patron des “Insoumis”.

thniciste”, “outrancier”, et peut-être “nazi”… Les accrochages entre Jean-Luc Mélenchon et Manuel Valls semblent ne plus s’arrêter. Mais à force d’enfoncer le clou, celui-ci pourrait définitivement blesser la réputation du patron de La France insoumise. C’est en tout cas l’espoir des soutiens de Manuel Valls, qui se mobilisent en fin de semaine.

Jeudi 12 octobre, le compte Twitter “La Bande de Valls”tout juste créé en soutien à l’ex-Premier ministre, apostrophe Jean-Luc Mélenchon sur Twitter. Le tweet ne reste pas très visible, jusqu’à ce que Manuel Valls le partage dans la foulée sur son propre compte (805.000 abonnés).

Que dit ce message ? Il demande des explications à Jean-Luc Mélenchon après une publication d’un compte Facebook assurant être celui “officiel” et “personnel” du député de Marseille. Au milieu de posts tout à fait classiques de ce compte Facebook, un message daté de mercredi (supprimé depuis) interpelle, y compris dans les commentaires.

Ce dernier relaie une vidéo YouTube rappelant le lien “éternel” entre Manuel Valls et Israël. Réalisée par le site d’information musulmane Oumma.com, la vidéo est relayée sur YouTube par un compte conspirationniste. Sous le message Facebook, plusieurs commentaires flirtent avec l’antisémitisme – voire se roulent dedans.

Contactée par “l’Obs”, la communication de La France insoumise confirme pourtant que le compte Facebook appartient bien à Jean-Luc Mélenchon. Sans donner plus de détails.

“Je suis lié de manière éternelle à Israël”

Intitulée “Manuel Valls ‘Je suis lié de manière éternelle à Israel'”, la vidéo partagée par le compte du patron des “Insoumis” est un extrait d’une conférence à laquelle Manuel Valls participe le 7 juin 2011 à l’invitation de Radio Judaïca Strasbourg, rappellent “les Inrocks”. Lors d’une séance de questions/réponses avec l’assemblée, Manuel Valls affirme, en faisant référence à sa femme Anne Gravoin, violoniste et petite-fille d’un immigré juif d’Europe centrale :

“Par ma femme je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël, quand même !”

Il poursuit :

“Je ne viens pas ici pour recevoir des leçons de brevet sur l’antisémitisme. Qu’il y ait plus que de l’ambiguïté dans la société française […] à gauche comme à droite, évidemment. C’est pour ça qu’il faut être impitoyable, clair sur ces questions.”

L’intervieweur de Manuel Valls rappelle le contexte de cet entretien auprès des “Inrocks”:

“Deux mois plus tôt, un juif s’était fait agresser à Strasbourg. De passage en Alsace dans le cadre d’une réunion de Terra Nova [groupe de réflexion proche du PS, NDLR], Manuel Valls avait accepté de faire un crochet au centre communautaire juif de Strasbourg. […]
Manuel Valls avait fait face à de nombreuses questions, parfois désagréables. […] Et lorsque le sujet de la relation entre le Parti socialiste et Israël est arrivé sur la table, il s’était emporté.”

“Il savait qu’il était filmé”, ajoute le journaliste de Radio Judaïca Strasbourg, “mais il ne se rendait pas compte que ce passage serait par la suite coupé”.

“Aujourd’hui [en 2015, NDLR] des centaines de sites l’ont relayé et nous ne sommes pas parvenus à stopper sa diffusion”, regrette-il enfin.

“Tendre le bâton pour se prendre des coups”

Car l’extrait de la conférence ne passe pas inaperçu. Il est à l’époque repéré par Oumma.com, qui se présente comme “un site d’information portant un regard musulman sur l’actualité”. L’information et des vidéos de l’extrait sont ensuite largement reprises sur le web, notamment par plusieurs sites de la fachosphère tel Egalité et réconciliation, tenu par Alain Soral – déjà condamné pour des propos antisémites.

L’article du site Egalité et Réconciliation sur la conférence donnée par Manuel Valls en 2011 à Radio Judaïca.

Le compte de Jean-Luc Mélenchon relaie lui un extrait de cette même conférence mis en ligne en 2012 par un utilisateur nommé “Hakim Street Télé Virtuelle”, dont la chaîne promet un “mélange de Musiques et d’Informations NON censurées. Anti SIONISTE, anti RACISTE, Pro Palestinien”. Sur son compte, on trouve pêle-mêle des vidéos sur le rap, mais aussi sur les Illuminati, une société secrète qui agirait dans l’ombre pour prendre le contrôle de la planète. Voire une vidéo combo, intitulée : “le rap français infiltré par les illuminatis les franc-maçons le satanisme” qui voit des “signes satanistes” dans les gestes de rappeurs. Une source plus que douteuse, donc.

La page d’accueil de la chaîne YouTube “Hakim Street Télé Virtuelle”, le 13 octobre.

Ce que n’ont pas manqué de relever des soutiens de Jean-Luc Mélenchon, sous son message Facebook :

“Au CM de la page : c’est la clarté et l’honnêteté intellectuelle de nos propositions / dénonciations qui fait et fera toujours notre force ! Là ce genre de sous-entendus lourdingues flatteront les 10 dieudonnistes et demi de la page, et nous décrédibiliseront pour le reste plus qu’autre chose… Reprenez vous !”
“Reprendre sans commentaire une des grandes blagues soraliennes, depuis un compte YouTube qui appartient vraisemblablement à cette mouvance dite “dissidente”, c’est vraiment tendre le bâton pour se prendre des coups.”
“Valls est fini. Le critiquer, alimenter la polémique, c’est se salire soi-même… Vos opposants cherchent en permanence de quoi vous diminuer, il ne faut pas rentrer dans leur jeu.”

Jean-Luc Mélenchon a-t-il posté lui-même ce message ? Si oui, avait-il connaissance de la nature du compte YouTube de “Hakim Street Télé Virtuelle” ? Quoi qu’il en soit, l’histoire fait le bonheur des vallsistes.

Mathilde Goupil

Mathilde Goupil

Source : Liens entre Valls et Israël : le compte Facebook de Mélenchon relance la polémique – L’Obs

Both comments and pings are currently closed.
Powered by WordPress | Download Free WordPress Themes | Thanks to Themes Gallery, Premium Free WordPress Themes and Free Premium WordPress Themes
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com