Israël: la ministre suédoise des AE exprime son opposition à BDS

Les relations entre les deux pays restent encore très frileuses – Israël, Suède

Les relations entre les deux pays restent encore très frileuses

La ministre suédoise des Affaires étrangères Margot Wallstrom s’oppose au mouvement de boycott anti-Israël, a déclaré lundi la chef de l’opposition suédoise Anna Kinberg Batra aux membres de la Knesset.

Cette déclaration vient après la visite du chef du parti Yesh Atid Yair Lapid en Suède qui a participé à un rassemblement pro-israélien.

En janvier, la ministre a suscité l’indignation de la classe politique après avoir demandé l’ouverture d’une enquête pour déterminer si Israël était coupable d’exécutions extrajudiciaires de Palestiniens au cours de la récente vague de terrorisme.

Mme Wallstrom a également déploré le nombre “disproportionné” de morts du côté palestinien par rapport aux Israéliens.

Le député Eyal Ben-Reuven (Union sioniste) a répondu que “les Israéliens voient le mouvement BDS en Europe, et en Suède en particulier, comme un recul et une coupure. Nous avons besoin de soutien, et non de pression.”

M. Ben-Reuven a ajouté qu’il aimerait voir une future coopération entre la Knesset et le parlement suédois.

Amir Ohana (Likoud) a indiqué à Kinberg Batra qu’il ne croit pas à une solution immédiate au conflit. “L’objectif doit être la coopération entre Israéliens et Palestiniens, comme dans les zones industrielles en Cisjordanie.” a-t-il précisé.

La semaine dernière, le chef du parti Yesh Atid, Yair Lapid a accusé Mme Wallstrom d’antisémitisme, lors d’un discours à un rassemblement pro-israélien à Stockholm.

“Si la ministre suédoise des Affaires étrangères est préoccupée par les droits de l’Homme au Moyen-Orient, elle se doit d’évoquer l’utilisation des enfants Palestiniens comme des boucliers humains par des terroristes”, a déclaré Lapid. “Elle a également besoin de parler de la discrimination contre la communauté gay [par les Palestiniens], et de l’abus des femmes à Gaza.” a-t-il rappelé.

“Si votre attaque sur les Juifs est détaché des faits et basée uniquement sur des préjugés, il y a un nom pour cela: c’est de l’antisémitisme”, a lancé M. Lapid.

Au cours d’une interview, la chef de l’opposition a fustigé dimanche dernier la politique d’Israël en matière d’implantations en Cisjordanie qui est, selon elle, “totalement inacceptable”.

Kinberg Batra a admis ne pas avoir d’impact sur le conflit israélo-palestinien mais qu’elle aimerait “entendre et comprendre la politique des deux Etats.”

Les relations entre les deux pays restent très frileuses depuis que la Suède a reconnu l’Etat palestinien en 2014.

Source : Israël: la ministre suédoise des AE exprime son opposition à BDS

Both comments and pings are currently closed.
Powered by WordPress | Download Free WordPress Themes | Thanks to Themes Gallery, Premium Free WordPress Themes and Free Premium WordPress Themes
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com